Société Philharmonique de La Roche-sur-Yon

Historique de l'Orchestre d’Harmonie de La Roche-sur-Yon

 

Historique de l'Orchestre d’Harmonie de La Roche-sur-Yon

Sans doute avez-vous éprouvé parfois un intérêt certain, du plaisir même, à entendre un vieillard vous conter quelques traits de son existence, évoquant les images naïves d'une autre époque, des gestes au parfum désuet, des teintes ou plutôt des demi-teintes que nous ne connaissons plus, mais que nous découvrons chaque fois avec curiosité, et non sans émotions.

Nous avons pensé qu'il vous serait agréable de découvrir de la même façon un peu du passé de la Société Philharmonique.

Née en 1867 à La Roche-sur-Yon où chacun me connaît, tout le monde m'appelle "LA PHILHAR".

En 1872, mes premiers statuts ont été élaborés et chaque sociétaire payait une cotisation mensuelle, avec des amendes pour les retards ou absences aux répétitions et services.

Dès 1873, j'ai participé à mon premier concours.

Nous passerons rapidement sur mes activités avant 1944, bien que cette période fût riche en évènement divers :

Interprétation de La Marseillaise, chant séditieux en 1878.

La construction du Kiosque en 1884.

La place Napoléon éclairée de 20 000 lumières pour le concours de musique de 1888.

L'inauguration du Monument de CLEMENCEAU à Sainte Hermine en 1921.

Le concours de La Rochelle en 1934 et mon classement en division d'exellence.

L'accompagnement du corps de ballet de l'Opéra dans les jardins du mail la même année.

La confirmation de mon classement à Chatelaillon en 1935.

Après la guerre, mon grand déplacement fût réservé à la ville de Nice en 1946, qui m'avait invité au Festival international de Musique. Une partie de mes effectifs partis en train le 16 juin pour arriver le 19 juin, les autres en car, avec le véhicule d'intendance et arrivèrent le 20, jour du festival. A cette occasion, je reçus les félicitations de Maître LOUCHEUR, grand prix de Rome.

Avec l'arrivée de Jean BERTRAND, en 1956, j'ai vite repris la cadence. Avec 2 à 3 concerts de gala par an, j'ai pu me risquer de nouveau à l'extérieur.

Royan en 1958, Marans en 1960, la Mi-carême de Nantes en 1964, Cognac (le concours de Cognac en 1964 m'a permis d'être classé en division d'excellence B, avec une note de 29,5 sur 30 et de recevoir le Prix du Ministre d'Etat chargé des affaires culturelles) puis Chateaubriand, Lagord, VERQ,capitale de la fraise et son festival,les diners dansants de la PHILHAR,manifestation yonnaise très attendue, avec la participation du 1er orchestre de jazz,et de la formation tango,avec s'il vous plaît au piano,mon directeur Jean BERTRAND,etc....

La télévision avec l'émission de pierre BONTE les Musiciens du soir, m'a permis de crever le petit écran.

Le jumelage avec GUMMERSBACH, autre moment fort de mon exixtence, et également pour mes musiciens.

Pendant ce temps, mon école de musique avait repris vie et était devenue Conservatoire de musique, qui quelques années plus tard, ayant conquit ses lettres de noblesse, fût reconnu par le Ministère et prit le statut envié d' Ecole Nationale de Musique.

C'est à ce moment que Jean BERTRAND prit sa retraite. J'aurai moi aussi aspiré à quelques repos, mais celà n'est pas possible, car à chaque fois je risque la mort.

Et voilà  les difficultés  recommencent. Marcel LORIEAU doit assumer ces changements,nouveaux fonctionnements,recherche d'un directeur.Heureusement nous sommes toujours logés dans le  conservatoire,"une décision de Paul CAILLAUD et de son conseil",que la philhar   soit remercier du travail accompli pendant des décennies et qu'elle fasse partie intégrante de ce lieu de culture .

 Pendant plus de deux années difficiles, avec l'aide de Georges LACCARIEU père, sous-chef de musique,j'ai réussi a survivre.

Fin 1980, recrutement de Christian GUILLONNEAU, tout jeune chef de musique, à qui je confie mon avenir.

A ce moment les musiciens, reviennent vers moi et la confiance en la jeunesse de notre nouveau et  talentueux directeur, fait le reste.

Avec Christian, je suis repartie de plus belle pour une nouvelle aventure.Cette même année un Big Band de Jazz, fut lancé à l'iniative du secrétaire et saxophoniste Jean-Louis Gandaubert.

Nous avons repris le chemin de la qualité, sans renouer avec notre faste d'antan, mais une nouvelle ère est née.

J'ai participé à nouveau à de nombreuses festivités, un anniversaire à GUMMERSBACH, puis un jumelage à CACERES, suivis d'une deuxième visite à Cacéres, un jumelage en Angleterre avec St Florent des Bois, les fêtes de la mer au Gros du Roi (par l'entremise de Jean-Marie Levasseur trompettiste) et bien sûr, dans tous ces déplacements Le Philhar Jazz Band toujours de la fête.

Cette nouvelle phalange m'a rajeunie, et le Philhar Jazz Band a porté haut mes couleurs et le renom de la ville de La Roche sur Yon en Europe (Allemagne, Espagne, Angleterre ).

De nombreuses animations :

- trois galas d'alouette FM avec les plus grandes stars de la chanson française aux Herbiers, en compagnie de Michel DRUCKER.

- une mémorable soirée d'élections aux studios d'Alouette FM

l'arrivée de deux Vendée globe, aux Sables d'Olonne

 de très nombreux concerts (rotary, notaires, banques, associations...etc )

Nous arrivons en 2005, Christian GUILLONNEAU décide de nous quitter.

Après une tentative de rapprochement avec l'ENM, pour permettre la venue et l'intégration de jeunes élèves dans notre formation, avec deux chefs d'orchestre issus de cette école, sans succès, je reprends mon indépendance tout en gardant des relations étroites avec le directeur du nouveau conservatoire musique-danse-théâtre Ludovic POTIE.

Pendant tois ans, j'ai connu une cure de rajeunissement et d'amaigrissement, puis la quatrième, j'ai retrouvé un certain équilibre, tout en me stabilisant autour de 40 "musiciens".

Vincent JAILLET, recruté par le conseil d'administration en place, prend la direction de la Philhar le 1er janvier 2009.

Avec ce nouveau chef,je reprends espoir.Les musiciens apprécient sa patience, ses qualités pédagogiques,et sa bonne humeur.Les programmes sont intéressants,variés,parfois un peu ardus,mais avec le travail accompli,les exécutions sont bonnes.

Les styles différents plaisent aux musiciens et au public ce qui est important.

Je reprends donc mes activités avec des concerts extérieurs,Jard sur mer,Le Champ st père,Moutiers les Mauxfaits,Fontenay le comte,La Préfecture,St Florent des bois,Vairé,Bournezeau,Aubigny,Landeronde etc,et j'organise des sorties conviviales pour resserrer les liens des musiciens.
Nous voici arrivé en 2014,la rentrée vient de se faire. Grace aux contacts permanents que le président Jean-Louis GANDAUBERT entretient avec le conservatoire,une décision importante est prise.

Le directeur du Conservatoire  Ludovic POTIE propose que les élèves de 2e et 3e cycle viennent faire la pratique musicale d'ensemble au sein de la philhar.

Cela me rajeunie,car 19 nouveaux éléments de moins de 18 ans en plus ,fait que mon effectif  dépasse les 60 exécutants,je n'avais pas connu celà depuis.....je n'ose y penser.

Et de nouvelles activités:La Fête de la musique le 21 juin dans la cour d'honneur de la Préfecture de la Vendée,la prise d'armes du 14 juillet place Napoléon suivi d'un concert offert aux invités de Monsieur le Préfet dans le parc de la Préfecture,et en septembre l'animation de la journée du Patrimoine dans les salons de la Préfecture.Ces trois manifestations a l'initiative des relations entre Le Préfet et le Président.

Puis la saison et la rentrée 2015 arrivent.Vincent JAILLET a quitté la PHILHAR  et les fonctions de chef d'orchestre sont confiées au 1er septembre a Monsieur Christophe DICHAMP.

Ce dernier dès sa prise de fonction enchaine les concerts prévus:Journée du patrimoine a la Préfecture,Concert de Noel avec nouveau programme au Manège,Concert a St Florent des bois,et dès 2016 les voeux de la municipalité a La Chaize le Vicomte.de nombreux concerts,et nos prestations permanentes a La Prèfecture.

Je n'oublerai pas non plus les rescapés de ma Batterie -Fanfare qui sous la coupe de Jean-Claude CONSTANT sont les artisans d'une douzaine de manifestations patriotiques pour répondre aux demandes des associations patriotiques.

Octobre 2016,pour renouer avec une expérience de 50 ans,je retourne  sur l'Ile d'Yeu pour un week-end découverte,et un concert le samedi soir offert aux iliens enchantés de cette soirée inédite au casino.

2017 voit la reprise de nos activités et la préparation de mon anniversaire.150 ans,qui l'eu cru;je suis encore la,avec 42 musiciens a effectif complet,mais hélas sans d'élèves du conservatoire!!!

Pour marquer cet évènement inédit,un week-end musical est organisé.

En compagnie des choeurs empreintes gospel un concert en trois partie se déroulera le samedi 16 décembre au Manège"un pari fou autant pour eux que pour moi",

et le dimanche17 la philhar sera en première partie du concert d'instruments naturels de la Malmaison.( un orchestre atipyque pour la première fois en Vendée.) Je suis comblée,et j'espère que le public viendra en nombre à ces deux rendez vous musicaux qui devraient les enchanter.

Quel succès !!! rendez vous compte,plus de 1300 personnes sont venues pour les deux concerts de mon anniversaire.Je suis heureuse pour mes musiciens car tout le mérite leur en revient.Organisation,qualité,convivialité.Même Monsieur Le Maire Luc Bouard nous a accompagné tout au long de la soirée du samedi,et le lendemain c'est la première adjointe Anne Sicard qui était la..Bien sur,je remercie mes amis des choeurs empreinte gospel et leur dynamique chef Damien Langlois ainsi que l'ensemble de La Malmaison placé sous la direction d'Alain Coudrais.

Pour terminer,j'ai reçue la médaille du cencinquantenaire avec palmes de la CMF,remise par Daniel Bart son 1er vice président,a Jean-Louis Gandaubert "mon président" qui l'a dédiée a tous les musiciens.Bravo à toutes et tous pour ces magnifiques moments.

à suivre.........

Les Directeurs

1867 M. LABROUSSE (1er trombone au 54ème de ligne)
1868 M. SAX
1870 M. HORDE
1871 M. GRANIER
1872 M. KREMPEL
1875 M. LECOT (ancien chef de la Légion)
1877-1891 M. Jules VARENNES
1892 M. BUISSON
1893 M. HITZSMANN
1896-1907 M. GRANIER
1908-1910 M. LACOUR (chef de musique au 65ème de ligne et lauréat du conservatoire de Paris).
1910-1912 M. LEJUS, intérim de M. POMMIER (chef de musique au 93ème RI).
1913 M. MASTIAS
1914-1928 Le "père" MOREL (ancien chef de l’Harmonie de Givet).
1928-1930 M. PERILHOU
1930-1932 M. CAHUC
1932-1937 M. RAYNAL
1937-1939 M. RULLAND (hautbois solo,ancien chef de la Fanfare du 1er régiment de chasseurs à pied), intérim par M. COCHER jusqu’en avril 1942.
1942-1945 M. RULLAND
1945-1955 M. VOISIN, intérim de M. LACCARIEU (hautbois solo).
1956-1978 M. Jean BERTRAND (ancien chef de musique de l’armée, ancien élève du conservatoire de Paris, s’est manifesté comme un directeur faisant autorité en matière musicale, avec des vues à longue échéance). Il était en même temps le Directeur du Conservatoire Municipal qui comptait alors plus de 300 élèves.
1979-1980 Intérim M. Georges LACCARIEU.Hauboiste a la philhar
1981-2005 M. Christian GUILLONNEAU (premier prix de cor du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Cor solo à Pupitre 14, compositeur)directeur du conservatoire des Sables d'Olonne
2006 Intérim M. Fabrice AUGER.Professeur de Clarinette au Conservatoire de La Roche sur Yon
2007-2008 Mr Vincent DASSONVILLE professeur de Cor d'harmonie au conservatoire de La Rochelle
 2009-2015  Mr Vincent JAILLET,ancien professeur du conservatoire de musique de La Roche sur Yon,directeur de l'école de musique du pays de Montaigu,violon solo de l'ochestre de Vendée dont il fut l'initiateur.
 2015

Mr Christophe DICHAMP,ancien trompettiste a la Musique Principale de l'Armée de terre,Professeur de trompette au Conservatoire Marins-Marais du pays des Olonnes,trompettiste au BEACH BAND des Sables d'Olonne.Membre créateur de l'orchestre de la Malmaison,avec de nombreuses expériences de direction(harmonie-batterie fanfare-choeurs)

 

 



Les Présidents

1892-1896 M. BRETHE et Mr GAUTRET
1896-1902 M. GUILBAUD
1902-1906 M. ALLAIRE
1906-1913 M. SICOT
1913 M. BERTAULT
1913-1920 M. GENUER
1920-1925 M. GAUVRIT-HERAUD
1925-1928 M. GUTZWILLER
1928 M. TAPON
1945-1952 M. QUINTARD
1952-1956 M. LECHELLE
1956-1966 M. André QUINTARD qui accepta de revenir à son poste, pour rebâtir. C’est lui qui fit appel à candidats, et mit les destinées de La Philhar et du Conservatoire Municipal dans les mains du nouveau directeur M. Jean BERTRAND

1966-2001

M. Marcel LORIEAU, qui avec son complice Jean BERTRAND a permis à La PHILHAR de vivre et d'évoluer pour devenir une des meilleures formations de France. Il fût Président de la Philhar, de l'UDSMCV, de la FMPL, Trésorier national de la CMF, et est resté membre de la philhar ( tromboniste) jusqu'en 2006. Il a consacré une grande partie de sa vie (plus de 50 ans) à cette Philhar qu'il affectionnait tant, et reste un exemple pour tous.
2001-2006 M. Daniel BART,actuel trésorier de la FMPL,1er vice président de la CMF(fut vice-président  de la philhar pendant 20 ans,et Président pendant 5 ans.actuellement bassoniste à la philhar)
2006 M. Jean-Louis GANDAUBERT(chevalier de l'ordre des Palmes Académiques,secrétaire de la philhar pendant vingt et un ans,créateur et animateur du Philhar Jazz Band de1981 à 1992)saxophoniste alto a la philhar
print